Votre séance d’entraînement vous laisse en miettes ? Voici pourquoi c’est une mauvaise (et bonne) chose !

Quand avez-vous quitté la salle de sport pour la dernière fois, vous sentant rafraîchi, rajeuni et prêt à relever le prochain défi? Si vous ne vous rappelez pas avoir terminé un entraînement avec quelque chose qui reste dans le réservoir, c’est un problème.

S’entraîner doit être une volonté, une motivation de développement personnel. L’intensité règne, mais la régularité fait la loi. Si vous êtes si douloureux que vous ne pouvez pas marcher, vous ne pourrez probablement pas travailler demain, cela vous est nuisible à long terme.

Cela dit, soulignons que ce n’est pas que vous ne devriez jamais ressentir de fatigue ou de douleur, mais plutôt que vous devez vous concentrer sur la création d’un équilibre au fil du temps. Beaucoup de gens font l’erreur d’évaluer toute la valeur d’une séance d’entraînement sur sa difficulté. Mais vous pouvez tirer tout autant parti d’une séance d’entraînement axée sur la récupération.

Que vous vous entraîniez pour un marathon, vouliez perdre du poids, prendre du muscle ou tout simplement améliorer votre mode de vie, il est important d’intégrer différentes méthodes d’entraînement dans votre programme d’entraînement afin d’éviter le surentraînement. Votre corps bénéficiera d’un équilibre sain entre un entraînement à haute intensité, l’entraînement en force et des activités de récupération telles que le travail sur la mobilité et le gainage et le contrôle de la respiration.

Parce que cela peut être un changement pour les personnes habituées à donner 110%, 100% du temps, nous suggérons qu’au lieu d’utiliser l’intensité comme baromètre d’efficacité, vous considériez chaque séance d’entraînement comme une partie d’un plan complet. Après chaque séance d’entraînement, demandez-vous quelle valeur cette séance a-t-elle apportée à mon plan en matière de santé, de forme physique ou de préparation physique en général?

Un programme d’entraînement efficace établit un équilibre entre l’intensité et la récupération, ce qui permet à votre corps de développer son endurance et sa durabilité avec le temps, de sorte que vous ne tombez pas constamment en panne. Ce concept est facile à comprendre pour ceux qui s’engagent pour un changement de style de vie global et ne cherchent pas de solution miracle. Mais à une époque où chaque nouvelle mode d’entraînement promet des résultats concrets en moins de temps, cette mentalité peut être difficile à accepter. Même si c’est la réalité.

Pour beaucoup de gens, le défi consiste à recadrer leur attentes autour d’un programme d’entraînement qui prend du temps, qui peut parfois retarder les résultats physiques et visibles qu’ils recherchent. Mais au final, se concentrer sur la cohérence plutôt que sur l’intensité est rentable. Vous deviendrez non seulement plus résilient et moins sujet aux blessures, mais vous commencerez à voir des résultats meilleurs et plus durables au fil du temps. C’est ce que nous expliquons aux adhérents LSA : Durable est la notion clé.

Comment savoir si vous en faites trop? Ecoutez votre corps. La douleur seule n’est pas nécessairement une mauvaise chose, mais une douleur extrême associée à des troubles du sommeil et à des changements d’humeur pourrait indiquer que quelque chose ne va pas. Et même les plus petits changements ou combinaisons de changements dans vos sentiments peuvent avoir une incidence sur votre santé et votre performance en général. Selon le  ACSM Health & Fitness Journal, « Une surcharge excessive et / ou une récupération insuffisante peuvent entraîner des symptômes physiologiques et psychologiques qui limitent les performances. »

En fin de compte, mettre l’accent sur la cohérence plutôt que sur l’intensité est rentable.

Il faut du temps pour être à l’écoute de votre corps et de ce que vous devriez ressentir avant, pendant et après une séance d’entraînement. Et comme tout le monde est différent, il est important de noter tout changement par rapport à la normale.

Vous ne savez pas si vous faites du surentraînement? Voici six signes que vous pouvez suivre pendant votre semaine.

  1. Douleur extrême.

Vous ressentez des douleurs excessives et persistantes après une séance d’entraînement que vous avez l’habitude de réaliser facilement.

  1. Perturbation des habitudes de sommeil.

Tout à coup, vous ne dormez pas assez, ne dormez pas trop, dormez autant de temps mais vous vous sentez toujours épuisé ou avez du mal à vous endormir.

  1. Altération de l’appétit.

Vous avez envie de sucreries, vous avez constamment soif, vous mangez trop ou vous perdez l’appétit.

  1. Changement dans les niveaux d’énergie.

Vous passez la matinée, mais vivez une chute hors du commun l’après-midi.

  1. Changements d’humeur.

Vous vous sentez fatigué, excessivement stressé ou tout simplement incapable d’être motivé.

  1. Diminution du désir de s’entraîner.

Vous craignez votre prochaine séance d’entraînement, vous êtes tenté de sauter plus souvent que d’habitude ou vous vous sentez obligé de vous rendre à la salle.

 

Si vous rencontrez deux ou plusieurs de ces symptômes, envisagez de parler à votre coach qui pourra vous aider à adapter votre programme d’entraînement à vos besoins.

Séance d’évaluation physique GRATUITE

Prenez rendez-vous pour une séance d’évaluation GRATUITE  et découvrir comment nous pouvons vous aider à atteindre vos objectifs. DEMANDER UN RDV
0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire