5 mythes sur les programmes de sport-santé en entreprise

Neuf organisations sur dix offrent au moins une initiative de mieux-être, selon la Fondation internationale des régimes d’avantages sociaux des employés (IFEBP). Bien que cela prouve qu’elles sont de bonne volonté quand il s’agit de bien-être en entreprise, beaucoup cherchent à améliorer leur offre.
Aujourd’hui, les entreprises reconnaissent que les employés doivent être encouragés dans leurs activités de santé et de forme physique – non seulement pour leurs employeurs, mais aussi pour leur famille.
Cependant il existe de nombreux mythes sur ce qu’il faut pour mettre en œuvre pour qu’un programme de bien-être en entreprise réussisse. Nous les démystifions ici.

Mythe: C’est trop cher.
Beaucoup pensent que le développement d’un programme de santé en entreprise commencent souvent par la réaffectation des fonds nécessaires ailleurs. Mais cette idée ne tient pas compte des coûts des soins de santé des salariés malades, avec des douleurs chroniques ou troubles musculo-squelettiques. Prendre soin des employés une fois qu’il est trop tard coûtent toujours plus de des actions de prévention et de réduction des risques.
Commencez par abandonner les incitations superficielles. Un bilan de santé annuel – et la vérification qui l’accompagne – n’a pas d’importance si vous ne faites rien de ces résultats. La majorité des salariés le font, à contrecoeur, parce qu’ils savent qu’ils doivent le faire. Au lieu de cela, investissez cet argent pour les professionnels des activités physiques qui peuvent aider les employés qui veulent améliorer leur santé. Chez LSA nous avons des accords depuis de nombreuses années pour proposer des tarifs préférentiels au comités d’entreprises. De plus, nous acceptons de multiples moyens de paiements souvent proposés par les entreprises tel des coupons sports, chèques vacances, etc.

Mythe: Les gens ne participeront pas.
Un manque de participation est souvent le résultat d’un manque d’éducation. La plupart des programmes de bien-être de l’entreprise offrent des ressources que les employés n’utilisent pas ou ne connaissent même pas. La raison est simple : C’est trop confus ! Les salariés ne savent pas toujours quoi faire de ce que leurs employeurs leurs proposent.
Commencez par simplifier et promouvoir les options disponibles. Si votre entreprise offre des séances gratuites avec un nutritionniste ou des rabais sur les abonnements à un centre d’activités physiques, faites passez le mot. Engagez les employés avec des informations simples, ciblées, significatives et pertinentes.

Mythe: Les bases sont assez bonnes.
Malgré le développement des programmes de sports-santé des entreprises, la majorité ne réussit pas. Les services et les avantages peuvent être en place sans vraiment atteindre les employés. La Société pour la gestion des ressources humaines (SHRM) rapporte que près d’un quart des organisations ont augmenté leurs offres d’activités physiques et sportives pour leurs salariés de 2016 à 2017, et plus de 55% des entreprises interrogées par Virgin Pulse ont indiqué qu’elles prévoyaient d’augmenter leurs investissements.
Les minimas – mettre des informations génériques sur le site Web de l’entreprise et inciter les employés à participer à des activités physiques régulières pour réduire des risques pour la santé – ne suffisent pas. Pour passer au niveau supérieur, les entreprises à faire correspondre les offres à ce dont leurs employés ont besoin. Chez LSA, tous les adhérents peuvent bénéficier d’évaluations régulières avec nos préparateurs physiques et avoir un programme d’entraînement adaptés à leurs capacités, besoins et objectifs.
Relier les objectifs personnels et les priorités à la santé peut augmenter la probabilité que les employés adoptent et conservent des changements positifs quotidiennement.

Mythe: Il n’y a pas d’avantages tangibles.
Les employés en meilleure santé obtiennent de meilleurs résultats. Des avantages tangibles et mesurables – une composition corporelle améliorée, moins de douleurs et de courbatures et de meilleurs analyses de sang – mènent à plus de créativité, de productivité et d’efficacité.
Les employés en santé prennent moins de jours de maladie, dépensent moins pour les soins médicaux et peuvent se concentrer sur leur travail. Ils vont se montrer, être présents et performer à un meilleur niveau.
Un programme de bien-être d’entreprise robuste favorise également un milieu de travail dans lequel les employés se sentent soutenus et valorisés, ce qui signifie moins de défections. Remplacer des équipes surmenées et malsaines prend du temps, coûte cher et nuit au moral.
Depuis ses débuts, LSA collabore avec pratiquants de niveaux et d’objectifs variés : bien-être, santé, préparation de compétition, perte de masse graisseuse…

Mythe: Ce n’est pas la place d’une entreprise de changer la santé de quelqu’un.
Les employés ne changeront pas leurs habitudes enracinées et amélioreront leur santé simplement parce qu’un employeur les pousse. Ce que les entreprises peuvent faire, cependant, c’est montrer aux employés comment améliorer leur santé changera leur vie en général. L’objectif de l’entreprise est d’envoyer le bon message – nous voulons que vous améliorerez votre santé pour vous et votre famille -, car cela change la culture et l’ambiance de l’entreprise.
Commencez par aider les employés à trouver leurs propres raisons personnelles d’améliorer leur santé.
LSA dispose d’une présence humaine conséquente en salle pour accompagner et motiver les pratiquants et adopter les bonnes pratiques régulières pour améliorer leur santé et atteindre leurs buts.

0 réponses

Répondre

Want to join the discussion?
Feel free to contribute!

Laisser un commentaire